L’orientation source de conflit?

Trouver sa voie avec Via Orientation Nantes

L’orientation peut être un sujet conflictuel entre vous parents et vous lycéens ou étudiants. Plus on en parle dans les familles et plus on se crispe de tous côtés !

L’orientation, un sujet conflictuel

Le parent peut avoir l’impression que son jeune n’avance pas, ne veut pas y réfléchir, vis au jour le jour sans se préoccuper de la suite….. (ça vous parle non?) ça c’est le ressenti côté parents !
Le jeune lui est souvent, contrairement aux apparences, concerné, mais aussi perdu !!
« Je ne sais pas ce que je veux faire plus tard, et les parents me demandent de faire un choix » Le stress……
Alors évidemment le ton peut monter dans les familles et le dialogue devient compliqué.

Un petit conseil aux parents

Pour que cela ne devienne pas un point de blocage, on aborde ce sujet de l’orientation au bon moment, quand on sent son jeune disponible et ouvert à la discussion. Je sais ce que vous vous dîtes « Mais ce n’est jamais le bon moment avec lui ou elle » Pas de panique….
Le mieux est de préparer le terrain à l’avance, et prévenir votre jeune que ce week-end par exemple, ce serait bien de prendre un temps pour discuter de son orientation, afin de voir un peu où il en est de ses réflexions, et de voir de quelle façon on peut l’aider à avancer.
De son côté, votre jeune sera averti de ce qui l’attends et va vraisemblablement se préparer mentalement à cette discussion. Si il ou elle vous réponds, « ça ne sert à rien, je n’ai rien à dire pour l’instant sur le sujet » (Ce qui est fort possible …) encore une fois pas de panique….
Vous pouvez lui répondre que vous comprenez que ce soit angoissant pour lui ou elle, et lui proposer quand même une discussion afin que vous partagiez avec lui ou elle votre propre expérience lorsque vous étiez vous même confronté au même âge à vos propres choix. Votre adolescent(e) se sentira alors vraisemblablement moins seul(e) et se rendra compte que vous comprenez sa situation.
Parlez leur de vous et de vos ressentis, vous avez tout à y gagner !
Ps : En parler matin, midi et soir avec l’injonction de : tu dois choisir ! N’engendrera que des conflits.

Un petit conseil aux jeunes

Vos parents sont pleins de bonnes intentions et s’inquiètent pour vous et pour votre avenir ! Le meilleur moyen de ne pas aller au conflit avec eux, est de les rassurer.
Tenez-les au courant de vos réflexions, doutes, angoisses. Même si rien n’est clair dans votre tête, vos parents feront preuve de beaucoup plus de compréhension et d’ouverture, s’ils vous sentent concernés.
Ps : réfléchir à la suite de vos études ne vous engage à rien dans un premier temps. Le risque est juste de se sentir plus serein ! Ça vaut le coup non ?

Alors pas de pression, mais de la communication !

Pas de commentaires.